Notre maison ancienne à Autun, la rénovation et notre chantier d'apprentissage



Apprendre à nos enfants que tout est possible avec de la méthode, du travail, du rêve et de la réflexion

savoir-faire et savoirs où la rétention du savoir et des connaissances

Curieux, dynamique, persévérant ...
La minéralogie du Morvan
La botanique et nos projets
La mycologie - Science ou gastronomie ?
L'astronomie - Rêves et connaissances
Archéologie antique à Autun
La préhistoire - Fiers de nos origines
Groupe des Amis du Muséum d'Autun
Le Konservat-langerstätte de Montceau
fossiles du stéphanien de Montceau
Le restaurant L'Usine à Montceau
Notre maison école à Autun
Association Savoirifere et l'Usine

Retour accueil



Nos travaux et nos rêves


























































En 1981, nous avions acheté une maison à Autun , avec dès le départ la volonté de la transformer en maison école pour nos enfants et réaliser un des grands chantiers que nous avions programmé pour eux, dès 1964 après notre mariage . Je crois, plutôt je suis sûr que nous avons réussi bien au-delà de nos espérance ..... le parcours de nos enfants le prouve

Nous devions apprendre les différents corps de métier de la maison ; maçonnerie, charpente, menuiserie, plomberie, architecte, décoration, platerie, et etc ...... mais surtout nous devions nous amuser, innover, rêver et nous faire plaisir. Ce grand chantier au niveau d'une famille non préparé, sans connaissance, ni moyen permettrait à nos enfants, comme nous l'espérions, d'une part, de s'identifier complètement à un chantier exceptionnel et d'autre part, de les aider à démystifier et à relativiser la richesse, la puissance, la connaissance, la célébrité, le bien, le mal, le rôle et la position sociale. Et il démontrerait aussi à nos enfants que rien n'est impossible avec du travail, de la patience, de la méthode, de l'organisation et de la hardiesse. Aussi nous avions déjà programmé dès 1981, et avant même de la commencer, que nous revendrions cette maison dès que nous jugerions que l'apprentissage serait terminé ... non pas pour une éventuelle plus-value, mais simplement pour apprendre à rejeter les acquits et à redémarrer tout à l'inverse des "bourgeois"

Dans cette maison, nous avons tout fait :

Les plafonds à la française de la fin du XVIIIème siècle ont été déposé, nettoyé, restauré et remonté . A une époque les trois niveaux étaient dégagés et nous montions par une échelle dans la partie chambre.
L'enduit de tous les murs en pierres a été enlevé et nous avons tout rejointoyé avec un mélange chaux ciment pour la couleur et pour la qualité du joint. Naturellement nous avons enlevé des murs tous les réemplois trouvés : beaucoup de colonnes, trois chapiteaux du X-XI siècle provenant vraisemblablement de l'ancienne église Saint Andoche, un tailloir en calcaire, et surtout une très belle pierre de chancel en calcaire du IX-XI siècle représentant des "entrelacs". Tous les beaux matériels ont été donnés au Musée d'Autun et inscrit au patrimoine de la ville d'Autun. A ce sujet, j'invite les actuels propriétaire à être très vigilant en cas de réfection de l'enduit de la maison, côté rue.
Nous avons refait toutes les cheminées afin de les rendre totalement étanches . Celle de la cuisine et de la salle de séjour comporte un système de circulation d'air extérieur permettant une meilleure récupération de la chaleur et une meilleure circulation d'air. Les pierres des cheminées ont été sculptées par Estelle.
Nous avons refait tous les linteaux de porte (béton armé à l'intérieur et pierres à l'extérieur)
Nous avons reconstruit des corbeaux pour les poutres porteuse Notamment nous avons construits des piliers en pierres ou en bois pour diminuer la portée de ces poutres et donc la flexion qui était importante.
Nous avons fait une séparation entre la cuisine et la salle avec un mur en moellons habillé de pierres.
Nous avons refait un parquet en point de Hongrie trois bois : érable, noyer et cerisier.
Dix années de chantier entre 1981 et 1991, cela nous a beaucoup amusé surtout entre 1982 fin de du chantier familial des nodules et 1984 début d'un autre grand chantier familial axé sur la découverte de la politique politicienne .. nous étions donc très pris.





Mais la reconstruction des caves a été assurément la partie la plus amusante, la plus folle et la plus enrichissante ....
Au départ nous avions trois caves voûtées du XVIII-XIX siècle, dont les entrées donnaient sur la rue (très courant à Autun) ... alors, dans nos petites têtes, nous avons imaginé relier deux caves par un sous terrain voûté et descendre par un escalier à vis en pierre côté cour .... de plus nous voulions atteindre le sol d'origine afin de faire des pierrées reliées à l'écoulement naturel qui enlèverait toute humidité et tout risque d'inondation ... puis pourquoi pas en faire une cave solide avec des zones de décompression, des murs d'arrêt d'ondes de choc, des systèmes d'aération automatiques filtrant l'air et maintenant la température et aussi des possibilités d'issues de secours à creuser en cas de problème ... un véritable abri anti-nucléaire..... ... tout cela avec des moyens limités ....
La première cave servirait normalement de cave de réception, la première partie de la seconde de stockage et l'autre partie de zone d'abri.
Cela a été un jeu passionnant, aiguisant en permanence l'imagination, le mystère, la prudence, la hardiesse et l'innovation... et les petits ont pu grandir.

1ère étape .. faire des sondages pour retrouver le socle naturel dans notre cour et dans chacune des caves.
2ème étape ... creuser le sous terrain et faire les voûtes à mesure que nous avancions .
3ème étape aménagement des caves en abaissant le niveau d'un mètre.
4ème étape faire l'escalier.
Et tout cela en réalisant des fouilles de sauvetage chez nous et sur les différents chantiers d'Autun ... à voir page suivante .. mais il est important de signaler que toutes les fouilles archéologiques, même dans sa propre cave sont soumises à une autorisation officielle de la Direction des Antiquités Historiques, que nous avons obtenue sans difficulté du fait de mes antécédents de fouille de chantier archéologique ou paléontologique.
Mais cela est une autre histoire racontée dans la page histoire archéologie antique et médiévale.

Légendes des photos :
Vue d'ensemble de l'escalier gothique, entièrement sculpté par Louis Lauvergnier, le père d'Annie... pour notre part nous l'avons reconstruit en respectant parfaitement le travail du charpentier qui avait fait cet escalier ( tout a été déposé, nettoyé, éventuellement traité et repositionné)
Parquet point de Hongrie 3 bois (érable, noyer et cerisier) du XVIIIéme siècle, provenant d'un bâtiment autunois pendant son transport à la verse, lors de travaux contrôlés par la direction des monuments historiques. (bel exemple de compétence et de sérieux)
Escalier montant au deuxième niveau ... la poutre gothique sert à diminuer la portée, donc la flexion de la poutre centrale
Le plafond à la française du XVIIIème siècle, entièrement déposé, nettoyé et remonté.
L'escalier à vis descendant aux caves, entièrement étudié par nous même et construit pierre à pierre ... nous avons taillé les pierres en granit. Merveilleuse aventure qui permettra à nos enfants de tout relativiser.
les coins culture et lecture : Notre bibliothèque riche de plusieurs milliers de livres (achetés en partie, en salle des ventes) était construite dans l'escalier, avec en montant les marches des degrés de savoir et de connaissance en progression régulière..., toute une symbolique à portée de la main ... et ce, dans un des lieux le plus utilisé de la maison et par tous .... L'autre coin culture et lecture (utilisé par tous également) était les WC du rez-de-chaussée, en effet nous avions pensé refaire régulièrement la tapisserie avec les affiches politiques fleurissant et enrichissant les murs d'Autun, d'une part parce que ça ne coûte pas cher et c'est particulièrement amusant de passer juste derrière les "gorilles" pour enlever l'affiche encore toute fraîchement encollée, et d'autre part pour la qualité et la profondeur du texte ...
Je dois avouer qu'un parti politique avait trouvé plus économique de me fournir à chaque consultation électorale un échantillonnage d'affiche et un paquet de colle, car d'après les responsables locaux, nous n'étions pas suffisamment sérieux pour le décollage engendrant de ce fait beaucoup de déchirages ( c'est vrai que les enfants étaient petits et avaient encore beaucoup à apprendre) ....
Enfin !!!! ? quel plaisir ! ! quel extase ! ! quelle jouissance même ! ! de retrouver, de contempler et de méditer chaque fois que nous allions au chiotte, ces grandes ou moins grandes pensées des appareils politiques qui font, défont et refont la société ... pierre après pierre, ... patiemment pour le bien de tous ... comme nous, à notre niveau, nous faisions notre maison ... les enfants aussi appréciaient cet exemple ...... et nos WC étaient devenus une curiosité et un lieu de méditation prisé dans la cité autunoise (non classé par les monuments historiques).

Sur les photos du haut les enfants au travail d'apprentissage

Dernière nouvelle .... février 2011 ... notre maison est toujours debout et ne se lézarde pas ... on ne peut pas en dire autant de notre société merdique....







Retour - Les Sotty en Bourgogne, un clan de liberté, dignité et responsabilité


Notre aventure sciences et découverte, où comment motiver les petits à se soustraire à la bonne pensée officielle
Notre aventure fossiles et fouilles dans le Konservat-lagerstätte du bassin permo-carbonifère de Blanzy Montceau Le Creusot.
Notre aventure construction de notre maison à Autun, où comment faire comprendre la rétention du savoir aux petits


Pepette.sotty.com ... comité de défense des bêtes à la ferme de Patrick ! !



Conception, réalisation et gestion du site de nos photos de Famille - Daniel et Annie Sotty