Botanique utile et délicieuse"



Annie et Daniel Sotty, curieux et dynamiques
Apprendre à nos enfants que la vraie sagesse ne peut être que dans la diversité - Une belle école de vie.

Savoir-vivre, savoir être et pouvoir être des Sotty en Bourgogne.

Curieux, dynamique, persévérant ...
La minéralogie du Morvan
La botanique et nos projets
La mycologie - Science ou gastronomie ?
L'astronomie - Rêves et connaissances
Archéologie antique à Autun
La préhistoire - Fiers de nos origines
Groupe des Amis du Muséum d'Autun
Le Konservat-langerstätte de Montceau
fossiles du stéphanien de Montceau
Le restaurant L'Usine à Montceau
Notre maison école à Autun
Association Savoirifere et l'Usine

Retour accueil





Il y a une trentaine d'années, je suis devenu ami de Gérard Ducerf, ce botaniste exceptionnel et en dehors des sentiers battus.

Alors avec nos enfants nous nous sommes intéressés à la botanique pour simplement essayer de différencier les plantes comestibles des plantes dangereuses.



Et alors quel régal que de pouvoir consommer cette salade de printemps composée de tiges fleuries de Stellaire-mouron blanc et Gaillet croisette, de feuilles et fleurs de Pissenlit, de Pâquerette et de violette, de jeunes feuilles et fleurs de Primevère-coucou et de Pulmonaires, de quelques brins de lierre terrestre, de Lamiers pourpre et maculé, et bien sûr quelques feuilles d'Aïl des ours et une bonne vinaigrette faite avec une bonne huile bio ... 

C'est comme cela que nous aimons faire de la botanique... nous aimons consommer des plantes sauvages ...





Mais attention : certaines règles sont à respecter ...

1 / il ne faut se méfier les messages idiots qui vous disent de faire "un sorbet au foin" comme tel ou tel grand cuisinier ... quel foin ? vous devez savoir que le foin que vous ramassez dans les champs a des possibilités d'avoir des plantes très toxiques dans sa composition. On ne doit pas dire "je fais ce plat au foin", en revanche on doit dire "je fais ce plat avec cette ou ces plantes".

2/ être sûr de la détermination des espèces que l'on veut consommer ... il existe des plantes très toxiques et mortelles.

3/ ne pas ramasser près de zones de pollutions éventuelles ; champs cultivés, routes, prés où des animaux sont présents.

4/ ne faire des cueillettes que dans les endroits où la plante est abondante.



Les plantes sauvages comestibles poussent aussi dans votre jardin, mais encore faut-il ne pas trop désherber et surtout ne pas mettre des produits débiles ... Et aussi, pensez que le fait de ne pas tondre toute l'herbe d'un coup ... présente l'avantage d'avoir des plantes sauvages comestibles et aussi d'avoir des fleurs qui fourniront de la nourriture aux papillons et autres insectes, attirant de ce fait les oiseaux insectivores...

C'est cette botanique que nous avons pratiqué avec nos enfants ..

Vous voulez faire des sorties botaniques, avoir des renseignements ...

Science et Nature à Briand en Saône et Loire - C'est à cette association que j'ai emprunté la planche et les remarques ci-dessus

Il faut essayer la tarte à l'aïl des ours

Nous projetons de fabriquer un mini alambic .. et aller fabriquer directement sur le terrain des échantillons d'huiles essentielles à partir de plantes fraîchement coupées, pour les laboratoires qui le souhaiterons.







Retour - Les Sotty en Bourgogne, un clan de liberté, dignité et responsabilité




Pepette.sotty.com ... comité de défense des bêtes à la ferme de Patrick ! !



Conception, réalisation et gestion du site de nos photos de Famille - Daniel et Annie Sotty