Nos chiottes, une curiosité non homologuée monument historique




Les coins culture et lecture :
Notre bibliothèque riche de plusieurs milliers de livres (achetés en partie, en salle des ventes) était construite dans l'escalier, avec en montant les marches des degrés de savoir et de connaissance en progression régulière..., toute une symbolique à portée de la main ... et ce, dans un des lieux le plus utilisé de la maison et par tous ....
L'autre coin culture et lecture (utilisé par tous également) était les WC du rez-de-chaussée - les chiottes -
En effet nous avions pensé refaire régulièrement la tapisserie avec les affiches politiques fleurissant et enrichissant les murs d'Autun, d'une part parce que ça ne coûte pas cher et c'est particulièrement amusant de passer juste derrière les "gorilles" pour enlever l'affiche encore toute fraîchement encollée, et d'autre part pour la qualité et la profondeur du texte ...
Je dois avouer qu'un parti politique avait trouvé plus économique de me fournir à chaque consultation électorale un échantillonnage d'affiche et un paquet de colle, car d'après les responsables locaux, nous n'étions pas suffisamment sérieux pour le décollage engendrant de ce fait beaucoup de déchirages ( c'est vrai que les enfants étaient petits et avaient encore beaucoup à apprendre) ....
Enfin !!!! ? quel plaisir ! ! Quel extase ! ! Quelle jouissance même ! ! De retrouver, de contempler et de méditer chaque fois que nous allions aux chiottes, ces grandes ou moins grandes pensées des appareils politiques qui font, défont et refont la société ... pierre après pierre, ... patiemment pour le bien de tous ... comme nous, à notre niveau, nous faisions notre maison ... les enfants aussi appréciaient cet exemple ......
Nos WC étaient devenus une curiosité et un lieu de méditation prisé dans la cité autunoise non classé par les monuments historiques.





Nous devions apprendre les différents corps de métier de la maison ; maçonnerie, charpente, menuiserie, plomberie, architecte, décoration, platerie, et etc ...... mais surtout nous devions nous amuser, innover, rêver et nous faire plaisir. Ce grand chantier au niveau d'une famille non préparé, sans connaissance, ni moyen permettrait à nos enfants, comme nous l'espérions, d'une part, de s'identifier complètement à un chantier exceptionnel et d'autre part, de les aider à démystifier et à relativiser la richesse, la puissance, la connaissance, la célébrité, le bien, le mal, le rôle et la position sociale. Et il démontrerait aussi à nos enfants que rien n'est impossible avec du travail, de la patience, de la méthode, de l'organisation et de la hardiesse. Aussi nous avions déjà programmé dès 1981, et avant même de la commencer, que nous revendrions cette maison dès que nous jugerions que l'apprentissage serait terminé ... non pas pour une éventuelle plus-value, mais simplement pour apprendre à rejeter les acquits et à redémarrer tout à l'inverse des bourgeois



Propriété du site : Daniel Sotty - reproduction interdite
Hébergé chez Online.net
2 rue de l'Abergement
71270 Frontenard
Retour Index